Valencia moderniste.

La Valence de la fin du XIXème siècle et du début du XXème a expérimenté un grand processus de transformation.
Les grandes avenues qui émergent de la démolition des murailles chrétiennes en 1865 seront parsemées de bâtiments où le modernisme cohabitera avec l'architecture néo-mudéjar, néo-médiévale, néo-byzantine ou néo-baroque, en intégrant également des éléments décoratifs liés à la tradition locale : motifs floraux, fruitiers, marins ou des vêtements traditionnels et de la propre iconographie valencienne.
Abrir chat